Keys dans Les Echos WEEK-END

LES OPCI PROFESSIONNELS

Il s’agit d’une variante d’OPCI réservée à des investisseurs considérés comme avertis (ces fonds sont appelés OPPCI, le deuxième P signifiant professionnel). Le minimum d’investissement est plus important, le risque est plus élevé, donc la performance aussi. Ainsi, fort de l’expérience réussie avec son fonds Burger King OPCI (qui a financé les murs de ces fast-foods), Pierre 1er Gestion a lancé PPG Retail, un fonds adossé à l’immobilier commercial en jouant plus ou moins fortement sur l’effet de levier du crédit. « La stratégie du fonds devrait permettre un quadruplement du capital sur la durée de vie du fonds qui est de quinze ans », explique son président, Christophe Lanson. PPG Retail se fixe pour ambition d’investir à des rentabilités entre 7 et 7,5% dans des zones commerciales de périphérie urbaine, sur des villes moyennes/grandes, ou en pied d’immeubles de centre-ville.

« C’est une erreur de croire qu’Internet va tuer tous les commerces de proximité. » Il cible des investissements entre 5 et 20 millions d’euros en France métropolitaine avec des enseignes nationales comme Intersport, GiFi, Norauto, But, Action… Keys Asset Management, basée à Londres et à Paris, propose également aux gestionnaires de fortune des solutions d’investissement dans l’immobilier pour leur clientèle aisée (avec des mises d’au moins 100 000 euros la part) en « value added » (restructuration d’immeubles décotés), de cofinancement de promotion immobilière, d’investissement en hôtellerie « lifestyle » ou en auberges de jeunesse de nouvelle génération…

« L’objectif de gestion est de délivrer un rendement qui, selon la stratégie mise en oeuvre, s’échelonne de 6 à plus de 10% par an », relève Pierre Gil, responsable du développement. L’idée intéressante de cette société est de suivre les nouvelles tendances de l’immobilier tertiaire, l’évolution de la connectique, des normes de l’environnement et d’économies énergétiques, de flexibilité des usages… rendant les constructions rapidement obsolètes.

Notre conseil : ce type de solution s’adresse aux investisseurs suivis par une banque privée ou un conseil en gestion de patrimoine. La plupart du temps, avec ces fonds, il n’est pas possible à l’investisseur de se retirer les cinq premières années.

Mise de départ : ****

Profil de risque : ***

Découvrez le reste de l’article ici.

Contact us

You want to know more about the Group, our funds, our events and our latest news, please contact us now!